Azumino Illuminations

Lyon a sa fête des lumières. Nous avons les Illuminations d’Azumino. Certes, l’ampleur n’est pas la même; le cadre en revanche n’a rien à envier à la cité des gônes. Dans un parc où un ruisseau tumultueux alimente un réseau d’étangs avec en toile de fond les Alpes japonaises se découpant ironiquement en ombres chinoises, nous avons flâné sous un tunnel de lumières sur les traces de Cendrillon (le thème de cette année).

Du carrosse au château, des douze coups de minuit au stand de takoyaki, (pour la touche japonaise) tout était réuni pour pour nous immerger dans une ambiance de conte de fées sur fond de musique classique.

Les filles au pas de charge, les parents se relayant pour les photos et la surveillance indispensable des furies, la pause repas pour lutter contre le froid (des takoyakis donc, sorte de petits beignets de poulpe sphérique – je parle ici de la forme des beignets, pas des poulpes – recouverts de la sauce adéquate) et les sachets de riz soufflés, cadeau du père Noël au yeux bridés dévoré sur le chemin du retour – je parle ici du cadeau, pas du père Noël – furent autant d’ingrédients pour une belle soirée en famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *