Onsen

Au cours de notre voyage dans la péninsule de Noto j’ai, pour la première fois, goûté aux plaisirs du onsen (温泉). Au Japon, archipel volcanique, ces sources chaudes abondent. L’eau est captée et utilisée dans divers bains, bouillonnants ou non, le tout – Japon oblige – encadré par un régiment de règles de bonne conduite.

Lors de cette visite j’étais accompagné de Yumi. En règle général hommes et femmes sont séparés mais les enfants, qu’ils disposent d’un chromosome Y ou non sont autorisés à entrer dans la partie réservée aux mâles.

Une serviette à peu près grande comme une carte de visite est fournie afin de cacher tant bien que mal sa virilité (ou sa féminité). Je n’ai pas vraiment compris si l’usage de ce coupon de tissu est destiné aux pudiques ou à éviter de froisser l’ego d’autrui en exposant un attribut de taille considérable.

Quoi qu’il en soit, après avoir essayé de respecter l’étiquette, j’ai bien vite abandonné tant il est malcommode d’avoir de se balader avec une main sur les gonades et l’autre dans celle de son enfant. Sans compter que la plupart des hommes présents ne s’embarrassaient pas de ça, pour la plus grande hilarité de Yumi, encore dans l’âge ou même la simple évocation du postérieur (et de l’antérieur) est source de rigolade.

Nous avons donc pris place devant l’un des compartiments douches, équipés des inévitables tabouret et bassine, ainsi que de toute une panoplie de cosmétiques. Une fois nos ablutions terminées nous sommes allés tester l’eau volcanique. Trop chaud pour Yumi évidemment, elle s’est contentée d’y tremper les pieds tandis que je travaillais mon teint de peau « langouste ébouillantée ».

Malheureusement il pleuvait des cordes et nous n’avons pas pu profiter du bain extérieur, sans doute moins chaud et plus agréable. A charge de revanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *