Franponais

Derrière ce mot fabriqué de toutes pièces se cache la propension des Japonais à se mélanger les pinceaux lorsqu’il s’agit d’écrire en français. Certes, ce n’est pas systématique, il existe des Japonais soucieux de la justesse de ce qui apparaît sur leurs produits.

Toutefois, comme la majorité des Japonais ne connaît pas un mot de français le souci de la correction linguistique passe après le choix de cette belle langue qui est la mienne : rose, pointue, vigoureuse et agile. Plus sérieusement, la France et par extension, le français, sont associés au luxe et à la gastronomie haut de gamme ce qui explique qu’il est fréquent de trouver sur diverses marchandises des bribes de la langue de Molière. Le pauvre Jean-Baptiste fait sans doute des triples axels dans sa tombe en lisant cette prose bourrée de fautes d’orthographe, de grammaire ou de syntaxe et qui n’a bien souvent ni queue ni tête.

Petit florilège, qui s’étoffera sans doute au fil du temps.

Magasin de vêtements « Petit main »
Emballage de biscuit sablé « Pour un instant de repos unesaveur très tiche. Un gout distingue concentrant letemps el les efforts. »
Cadre de vélo « Le nouveau parfum du de de l’eau style du mode secret »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *