Pâques au Japon

Ce n’est pas folichon. Au-delà de cette rime spectaculaire, il n’y a guère à espérer en termes d’orgie chocolatée pour célébrer la résurrection de ce bon vieux Jésus. Alors certes, en pays à grande majorité bouddhiste, je ne m’attendais pas à un miracle, mais avec une belle-mère chrétienne, j’y croyais un peu quand même. Voilà nos œufs de Pâques.

Des œufs de Pâques à la japonaise

Il s’agit bien d’œufs, des vrais, ceux dont on ignore s’ils sont arrivés avant la poule ou inversement. Des œufs cuits, entre mollet et à la coque, emballés dans une jolie décoration en plastique et accompagnés d’une carte Panini des versets de la Bible.

Pour conclure cette homélie (Winter… désolé je n’ai pas pu m’empêcher de placer ce jeu de mot blasphématoire; à elle au moins Dieu a donné la foi), je vous laisse méditer le verset 15b du chapitre 1 de l’évangile en japonais selon Samuel, extrait de la prière d’Anne « J’épanche mon âme devant le Seigneur ».

Une réponse sur “Pâques au Japon”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *